Le roman-feuilleton

La naissance d’un roman-feuilleton – épisode 4

Un trésor découvert dans le quartier de la cathédrale Saint Bénigne à DIJON.

Crédit photo : INRAP

Au mois de janvier 2019, l’Institut National d’Archéologie Préventive (INRAP) découvrit à Dijon, enfoui sous le sol d’une maison ancienne, un lot de trente-quatre pièces de monnaie dont dix en or et un médaillon de mariage en or émaillé représentant les lettres V et C entrelacées, le tout datant de la deuxième moitié du XVe siècle de notre ère.

Une des missions de l’INRAP consiste à intervenir lors de la mise en route d’un chantier de construction, par exemple, bien avant la phase d’excavation d’un terrain pour y construire les fondations d’un immeuble. Des sondages permettent de déterminer si des vestiges archéologiques sont présents sur le site du chantier. C’est lors d’un de ces diagnostics que la découverte a été faite. Voir l’article « Les étapes du diagnostic archéologique ».

Un des protagonistes du roman-feuilleton connaît bien le fonctionnement de cet institut. Il fréquentait certains de ses membres, des archéologues, sur les chantiers dont il avait la responsabilité partagée avec les autres membres de la maîtrise d’œuvre. Barthélemy Champmarra obtint son diplôme d’architecte du patrimoine à l’École de Chaillot. Ses retards de plus en plus fréquents aux réunions de projets, auxquels il faut ajouter une altercation sous l’emprise de l’alcool avec la directrice régionale des affaires culturelles (DRAC), ont précipité sa sortie. Cette dispute concernait le projet de Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin, aujourd’hui en construction. Sans emploi dans le premier épisode du roman-feuilleton, un proche va lui trouver une occupation à laquelle il ne s’attendait pas.

L’Article de la semaine prochaine vous emmènera sur les traces de Raoul Béryl – l’oncle d’Alcide et de Barthélemy –, et de son régisseur Zorba Gréco, dans les profondeurs de la terre pour une expérience hors du commun.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :