• Sociologie de l'écrit

    Récit d’un écrivant qui se rêvait d’écrire

    J’ai cette image : je la vois se pencher sur son cahier d’écolier, bien s’appliquer, et ne pas hésiter : ma tante Annie, mon substitut maternel, alors âgée de 94 ans, écrit son journal. Il lui reste quelques mois à vivre. Paul, son époux, le frère de ma mère — cette inconnue —, vient de rejoindre le tombeau familial. Annie écrit. D’abord, pour ne pas oublier : une liste de course, un coup de téléphone à passer, un anniversaire à souhaiter. Puis de pense-bête, le contenu devient parole. Elle me dit : « Paul n’est plus là. Je ne peux plus lui parler. Alors je lui écris. Je lui raconte ce que je fais. On a…